4 juin 2018

Trouver un cadeau de fête des pères avec Eatsy

Hello toi !

La semaine dernière j'ai partagé avec toi un article des plus intime puisque il concernait ma maman et je voulais te remercier pour l'accueil que tu lui as réservé.
Bien entendu cela me fait toujours plaisir d'avoir ton retour sur mes articles mais vos nombreux messages remplis de gentillesse me sont arrivés droit au cœur donc MERCI ! Si par hasard tu as loupé cet article je te me mets juste là

Dans quelques jours c'est la fête des pères (oui on reste sur notre lancée) et je me suis longtemps posée la question mais qu'est ce que je vais lui offrir ? Quand on lui demande, il ne veut rien, il dit qu'il a déjà tout... (ça nous aide ce genre de réponse n'est-ce pas ?) Et quand tu trouves enfin une idée, ah bah non ça je lui ai déjà fait l'an passé ou il y a deux ans.... Du coup que faire ? Se tourner vers son frère ? Peine perdue
 - Hey ! tu as une idée pour papa ? On fait un gros truc à deux, ça te tente ?  
 - Ah bah justement j'allais t'appeler car j'ai pas d'idée, mais du coup dès que t'en a une tu m'appelles et je participe aussi aller ciao !  
- heu ouais ok.... ciao.... (Arrachage de tignasse en vue...)

On est vraiment pas aidé... du coup qu'ai-je fais, et bien j'ai traîné sur le net (Google pour être précise, oui encore lui que veux-tu, je ne vais pas me refaire) et j'ai tapé plusieurs intitulés:
  • idées originales de cadeaux pour hommes
  • idées cadeaux pour la fête des pères
  • fête des pères, idées
  • idées cadeaux originales de fête des pères pour fille désespérée qui est en panne d'idée...
Bon le dernier point j'exagère un chouia, quoique....




Mais j'ai fini par trouver ! (youhouuuuuuuuu) Et oui après des heures de recherche j'ai trouvé un cadeau à mon papa chéri ouf ! 
Du coup afin de t'éviter la galère que j'ai subi (non ne me remercie pas voyons) je vais te partager quelques idées cadeaux que j'ai trouvé sur le site Eatsy et qui feront plaisir à coup sûr.


Photo du vendeur, lien au dessus



Photo du vendeur, lien au dessus



Photo du vendeur, lien au dessus




Photo du vendeur, lien au dessus



Photo du vendeur, lien au dessus


Bon maintenant il faut que je décide si je partage mes trouvailles avec mon frangin cette année ou si je le laisse chercher... (mouais non, je lui ressortirais cette même phrase plus tard).
J'espère que ces idées t'auront aidé dans tes recherches, pour cet article j'ai choisi de proposer des articles trouvés sur le site Eatsy car j'aime beaucoup cet endroit on y trouve vraiment de tout et surtout c'est fait main et c'est de fabrication française.
Donc en plus de faire un heureux vous soutenez les jeunes créateurs, c'est tout bénef !

Cet article n'est pas un partenariat !


Et toi, tu as des idées ?

28 mai 2018

Fête des mères : Et si on leur disait JE T'AIME ?

Il y a une citation que j'aime beaucoup et c'est celle de l'auteure Américaine Jill Chirchill:

" Il n'y a aucune recette pour devenir une mère parfaite, mais il y a mille et une façons d'être une bonne mère. "



On parle souvent d'instinct quand on parle d'un mère, que forcément elle saura ce qui sera le mieux pour son enfant, qu'elle reconnaît et comprends ses pleurs.
Que le lien qui l'uni à son enfant est ancestral et que rien ne peut briser un tel lien.
On entend souvent qu'être Maman c'est le plus beau métier du monde !
Sur ce point je ne peux pas encore émettre un avis concret mais je peux déjà te confirmer certains de ses dires....
Je peux te le confirmer ceci dit en te parlant un peu de MA Maman.

Car vois-tu, ma maman à toujours su être là pour moi quand il le fallait.
Elle à tout de suite su ce qui était bon pour moi, et parfois même contre avis "médical" (oui à la maternité on ne me nourrissait pas assez, elle à rusé pour que mon appétit soit toujours contenté) elle à fait des pieds et des main pour mon bien être, et certains ont eu tord de s'y frotter.



Pourtant cette maman déjà formidable avait peur... elle avait une peur bleue de cette nouvelle étape dans sa vie, sa vie de femme, sa vie de couple... elle avait peur de ne pas être à la hauteur face à une crevette de pas tout à fait 3kg.
Peur de me laisser tomber par terre , de mal faire, sa hantise au retour de la maternité à été de me donner le bain... une chance pour moi que mamie habite juste à côté pour guider sa fille dans ces gestes minutieux qui sont de laver une crevette aussi glissante qu'une savonnette dans le fond de la baignoire et qui gigote dans tous les sens pour couronner le tout !

Et puis elle apprends, elle apprends de ses erreurs, elle apprends avec le soutien de sa mère à elle, de mon père aussi, et elle fini par se rassurer sur son rôle, jusqu'à la prochaine étape...



Être mère c'est s'inquiéter continuellement pour ses enfants, qu'ils aient 3 mois ou 30 ans aucune différence, elle sera toujours inquiète de leurs choix, de leurs fréquentations, elle se rongera les ongles jusqu'au sang le jour des rentrées scolaires "comment ça s'est passé ? " " Tu as fais quoi aujourd'hui? " " Tu t'est fais des amis"
Oui tu as du forcément subir cet interrogatoire toi aussi ... Cet interrogatoire pénible à l'issu duquel tu pars te réfugier dans ta chambre lui disant de te laisser de l'espace et un vie privée bordel de M.... et tu l'entendait ronchonner au loin "Enfants ingrats, on s'inquiète pour eux et voilà, bah puisque c'est ça allez vous faire voir, je m'en moque voilà !" M'oui c'est cela... ( on était pas cool quand même) . 

A ce moment là on est bien encrés dans notre tête d'ados bornés qui pense qu'à son petit nombril, et on n'imagine pas que malgré tout cette femme nous aimera toute sa vie et que même si elle est fâchée ou vexée et bien elle répondra toujours présente quoi qu'il arrive. 




Moi j'ai eu la chance de voir ma mère devenir mère à la naissance de mon petit frère (oui ma naissance je ne m'en souviens pas vraiment hein) je l'ai vu avec ses gestes tendres, du haut de mes 6 ans j'ai vu la femme qui n'aimait que moi (et mon papa quand même) aimer de nouveau quelqu'un et en avoir assez pour deux, et je suis sûre qu'elle en aurait eu assez pour trois ou quatre... L'amour d'une mère n'à pas (ou peu) de limites et il est assez inconditionnel, c'est d'ailleurs ce qui le rend si unique.

Pourtant avec mon frère on lui en fait voir de toutes les couleurs... J'aime dire qu'on l'à entraîné à faire ses vocalises... et qu'on à bien aidé au développement de sa ride du lion... 

Quand j'y repense je me dis que j'agirais tout autrement maintenant... je ne lui dirais pas tout ce que je lui ai dit et qui à pu la blesser, je l'écouterai quand elle me dirait que ce garçon n'est pas fait pour moi et que je ferais mieux de le larguer vite fait ! ( on en rit encore... surtout elle en fait..)

Aujourd'hui, j'ai 26 ans et j'ai toujours besoin de ma maman et même encore plus que quand j'étais une crevette....
Je sais que mes enfants m'en feront voir de toutes les couleurs comme je l'ai fais avec elle... mais ce qui me rassure c'est de savoir qu'aujourd'hui j'ai assez de recul sur ce rôle et que je sais que quoi qu'il arrive elle sera toujours là à m'épauler et à me conseiller  pour qu'un jour à mon tour je sois une mère aussi formidable qu'elle ( bien que ce soit dur à égaler ) .




Bien évidement ma maman c'est la meilleure au monde et je l'aime de tout mon cœur !

En ce mois de mai, ce mois où on célèbre toutes ces femmes extraordinaires que sont les mamans, je tenais à leur dire : vous êtes formidables et malgré vos erreurs ou vos peurs, aux yeux de vos enfants vous serez toujours les meilleures.
Vous marquez à vie le cœur de vos enfants, ils sont à moitié vous et tout ce que vous ferez les conditionnera tout le reste de leur vie.

Je voulais aussi avoir une pensée pour toutes les mamans qui veillent sur leur enfant tous les jours de leur vie de là où elles sont.
Et que malgré la distance ou l'absence elles font parties à jamais du cœur de leur enfants.

Bien plus qu'un métier Maman est une vocation !


Bonne fête à toutes les Mamans !

21 mai 2018

Ces 5 blogs que j'aime !



Avant d'être blogueuse je lisais beaucoup d'articles en tout genre sur divers blogs que je suis depuis un moment déjà.
Comme j'aime le dire et le penser toute chose découle d'une inspiration.... ces filles qui bloguent depuis bien plus longtemps que moi, elles ont toutes contribué à inspirer ce que je suis aujourd'hui, la façon dont je me maquille ( merci aux tuto ) la façon dont je vois certaines choses, la façon dont je me vois moi, elles m'ont inspirée des idées recettes, déco (jusque dans ma chambre) elles ont été pendant quelques années des amies virtuelles qui me passaient leur bons plans et d'une certaine façon elle ont contribué sans le savoir à rendre ma vie meilleure.

Pour la plupart des gens quand on leur parle de blogs ils répondent le plus souvent "mouais bof, c'est quoi?" ou " hein ouais mais pourquoi faire?" et j'avoue que ça n'aide pas à vouloir se lancer... surtout qu'à l'époque ( 10 ans en arrière) ce n'était pas aussi répandu qu'aujourd'hui et il était plus "facile" d'être lu et de se faire un petit nid. (avant qu'on ne me tombe dessus, j'ai mis facile entre guillemets).

Bref quoi qu'il en soit, aujourd'hui je me suis lancée et je ne le regrette pas !
Je ne suis pas la blogueuse la plus suivie mais j'aime ce que je fais et c'est le principal ! Et ça bah je leur dois un peu tu vois !
Donc aujourd'hui je tenais à te parler de ces blogs qui me suivent au quotidien et que j'aime lire !

Je précise que les blogs ne sont pas mis par ordre de découverte, je les mets comme ça me vient.




Je ne peux pas commencer par un autre blog sans mentionner celle qui a le plus influencé ma façon de voir les choses au quotidien, même si au début elle traitait des sujets plus "légers" depuis quelque temps elle aborde des thèmes qui me parlent.
Je parle bien entendu de Mélissa du Blog GoldenWendy si tu ne la connais pas encore va vite découvrir son blog, sa chaîne YouTube et ses romans !






Grande amie de Mélissa, celles qui connaissent savent, il s'agit de Charline du Blog Une Cheap Fille
Cette femme déjantée mais super attachante propose pleins de bons plans (je ne peux qu'aimer) et nous fait découvrir des bonnes adresses, des nouveautés makeup... en bref file vite découvrir son univers coloré et laisse-toi embarquer par cette pipelette à l'humour " à deux balles" comme elle dit !





Je ne pense pas qu'il faille être maman pour aimer suivre des blogs de maman justement !
Une que j'aime beaucoup et que j'ai découvert assez récemment c'est Romy du Blog Maman Comète.
J'aime beaucoup suivre ses aventures et celles de sa fille Fiona.
Elle parle de pleins de sujets traitant de parentalité (sujet très intéressant même quand on a pas d'enfants), elle propose aussi de super design web et vient d'ouvrir une boutique en ligne !






Découverte récemment, je suis encore entrain de rattraper les articles que je n'ai pas encore lu sur son beau blog.
Si tu veux d'un endroit plein de douceur et de conseils Feel-good  (c'est grave mon mood du moment ça) et bien je te recommande d'aller voir Angélique allias Lili du Blog La Douce Vie De Lili
Elle donne plein de conseils sur la pratique du yoga et son dernier article vient d'être sélectionné en coup de cœur sur Hellocoton.






Celle-ci a un blog qui parle de tout (un peu comme le mien) elle y parle beauté, cuisine, voyage, expériences.... elle a un style qui me plaît, elle traite ses sujets avec humour et son blog est très beau.
Je parle de Mariel du Blog Le Blog De Néroli
Fonce vite voir son univers riche en partage et en bonne humeur.


Bien entendu je vais visiter d'autres blogs, j'adore ça !
Mais pour cet article je tenais à partager vraiment les 5 qui ont marqué à un moment donné ma vie, chacun de ses blogs m'a apporté quelque chose et ce sont vraiment les 5 dont je ne loupe pas l'actualité.

Je t'invite donc à aller les découvrir si tu ne les connais pas et je te dis à très vite dans un nouvel article !


Et toi quels sont tes endroits favoris sur la blogosphère ? 

14 mai 2018

Soupe de nouilles au canard laqué

Nous y voilà ! Il y a quelques temps j'ai partagé avec toi sur Facebook une photo de soupe de nouilles et j'ai eu pas mal de demandes pour te partager la recette.

Et comme j'aime partager avec toi, je ne pouvais pas te laisser ainsi bavant sur ma photo sans te donner la recette qui est vraiment simple. ( tu l'auras remarqué dans tous mes articles cuisine, j'aime les recettes simples)

Alors bon cette recette commence par de la triche.... (QUOI!?) oui... je suis navrée mais moi le canard laqué j'adore ça mais je n'ai pas réussi à trouver une recette qui soit aussi bonne que celui que j'utilise habituellement donc je ne vais pas te donner des directives d'une recette que je ne fais pas !
J'achète donc mon canard laqué tout fait chez France Asia. J'avoue tout ! (coups de fouet! )

C'est d'ailleurs pour cela que cette recette est très simple et rapide....
Mais il n'en reste pas moins que c'est un plat délicieux et qui se prépare rapidement (on se rattrape comme on peut )




RECETTE pour deux grands bols (comme la photo)

1/2 canard laqué
4 à 8 feuilles d'épinards chinois
170 g de nouilles de blé
1,25 litre de bouillon de volaille
1 cuillère à soupe de sauce de soja claire
1 cuillère à soupe d'alcool de riz ( ou vin blanc )
2 pousses d'oignons
2 tiges de ciboulette
Quelques brins de coriandre
Quelques oignon frits

Couper le canard en tranches et les laisser de côté (il est déjà cuit normalement)
Faire chauffer le bouillon de volaille (eau + cube pour les moins courageux sinon carcasse de poulet) et y faire cuire les nouilles sans les couper, rajouter la viande, l'alcool de riz.
Au préalable fais cuire les épinards chinois à l'eau et rajoute-les avec les oignons coupés.
Une fois cuit, sert dans les bols en prenant garde de bien disposer le canard et rajoute la ciboulette et la coriandre hachée et parsemer d'oignons frits.

Et voilà c'est prêt tu peux désormais te régaler.
Cette recette peut être adaptée avec du poisson par exemple (saumon) ou en version nouilles sautée... ne pas hésiter à varier les plaisirs !



Tu aimes les soupes de nouilles ? 

7 mai 2018

L'homme qui voulait être heureux

Bonjour !

On se retrouve en cette belle journée printanière autour d'un article qui m'à été proposé par Laurine du blog "Ici et ailleurs entre sœurs"  , je te recommande vivement d'aller jeter un œil à leurs jolis carnets de voyage.
Elles savent nous embarquer et nous faire découvrir de magnifiques endroits au travers de leur photos et de leur expériences.

Aujourd'hui je vais donc te parler d'un livre !
Il s'agit d'un livre de Laurent GOUNELLE (assez connu, ses livres sont en première place sur les étagères de développement personnel) j'ai beaucoup entendu parler de cet auteur autour de moi, mais je n'avais pas encore franchi le CAP !


(Je tiens d'ailleurs à te remercier Laurine pour cette magnifique découverte)

Il a écris de nombreux ouvrages sur le développement personnel, la confiance en soi... tout en intégrant ses sujets dans une belle histoire romancée.

        L'homme qui voulait être heureux
      Et tu trouveras le trésor qui dort en toi
      Le jour où j'ai appris à vivre
      Les dieux voyagent toujours incognito 
      Le philosophe qui n'était pas sage


Aujourd'hui je vais te parler de "L'homme qui voulait être heureux" 

Résumé:

Imaginez...Vous êtes en vacances à Bali et peu de temps avant votre retour, vous consultez un vieux guérisseur. Sans raison particulière, juste parce que sa grande réputation vous a donné envie de le rencontrer, au cas où… Son diagnostic est formel : vous êtes en bonne santé, mais vous n'êtes pas… heureux.
Porteur d'une sagesse infinie, ce vieil homme semble vous connaître mieux que vous-même. L'éclairage très particulier qu'il apporte à votre vécu va vous entraîner dans l'aventure la plus captivante qui soit : celle de la découverte de soi. Les expériences dans lesquelles il vous conduit vous bouleverser votre vie, en vous donnant les clefs d'une existence à la hauteur de vos rêves.



En savoir plus:

Julian est instituteur dans une école est n'est pas heureux dans sa vie, seulement ça il n'en a pas vraiment conscience...
Alors qu'il est en vacance à Bali, il décide d'aller consulter un guérisseur sans raison particulière, juste par simple curiosité.
Il est alors reçu dans un cadre idyllique, entouré par la nature, un endroit ou la sérénité nous touche le doigt et va faire la rencontre de maître Samtyang, un vieil homme au traits apaisés et au visage sympathique, qui va "examiner" Julian en apposant ses mains au dessus de lui et en exerçant des pressions sur son corps. Rien ne se passe jusqu'au moment où le vieil homme presse le petit orteil gauche.... Une forte douleur fait sursauter Julian, et c'est ainsi que celui-ci découvre avec stupeur que cette douleur reflète un manque de bonheur. (Je te laisse deux minutes pour te pincer le tien... tu verras que ça ne marche pas hein ! )

Julian, qui ne croyait pas vraiment à tout ça va se retrouver à parler de ses problèmes, de ses doutes, de ses envies avec un homme dont il ne connait rien hormis la réputation.
Maître Samtyang va coacher Julian le restant de son voyage afin de lui faire prendre conscience que son bonheur est à portée de main, et qu'il est lui seul responsable de son malheur.
Il va lui expliquer des faits marquants comme quoi nous sommes ce que nous croyons, que notre cadre de vie détermine ce que nous croyons et que nous avons la capacité de changer toutes choses du moment que nous en avons la conviction. Pour ce faire il va lui donner des objectifs... gravir une montagne, coucher sur papier ses envies, noter des défauts et ses qualités, oser parler aux gens, faire des recherches... (en gros les devoirs de vacances)

Julian ne sera pas toujours ouvert aux propositions du maître et parfois même il tentera de s'en échapper, mais plus il avancera dans cette quête de lui-même, plus il découvrira le pouvoir de cet homme qui au final connait les Hommes mieux qu'eux-mêmes ne se connaissent...

Il va être surpris du pouvoir des croyances et petit à petit va s'ouvrir aux autres, va comprendre que les cases, les stéréotypes tout ça n'est que foutaises, tout ça n'est qu'une invention de la société qui vit selon des "codes" et des croyances qui les empêchent de se réaliser.



Mon avis:

Ce livre a vraiment été un électrochoc pour moi... j'ai commencé à mettre en application certains conseils du vieil homme et je me sens mieux dans mes bask !
Je suis assez timide dans la vie en société et j'ai souvent tendance à penser que je ne suis pas à la hauteur... résultat, je me ferme et du coup les autres me voient ainsi... Depuis quand je dois être en société ou face à une situation qui me stresse, je me dis que je vais y arriver, que ce que je vais dire sera intéressant... résultat, les gens me voient ouverte et souriante et les choses sont de suite plus simples.

Bien évidement c'est un énorme travail sur soi que d'arriver à un tel résultat au quotidien, moi même je n'y arrive pas toujours. Mais j'ai  ouvert les yeux sur ma vision des choses et sur l'image de moi que je veux renvoyer...

La phrase qui m'a le plus marqué est "Vous êtes ce que vous pensez"  ce que ça veut dire ? Eh bien si tu penses que tu es ennuyeux et que les gens autour de toi sont moqueurs, tu va donner l'impression d'être fermé, ennuyeux et triste... Alors que si tu es persuadé que tu es quelqu'un de bien et d'ouvert, ton comportement physique sera différent tu auras une attitude plus détendue et tu sera perçu ainsi aux yeux des autres... 

De plus au fil de la lecture, je me suis vraiment posée des questions et j'ai vraiment pris conscience de ma perception des choses.
Je n'accorde plus autant d'importance à des choses futiles qui avant pouvaient me mettre dans une colère monstre. (enfin j'y travaille)

J'ai déjà fais une critique du livre de Raphaëlle Giordano "Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n'en a qu'une" 
Mais celui de GOUNELLE est plus profond, dans le sens où à la fin (SPOIL) on se sait pas si il va réussir, on sait qu'il aura encore des difficultés... Contrairement à GIORDANO où là l'héroïne atteint son but (fingers in the nose).

En bref, une super histoire, ni trop longue, ni trop courte, un auteur qui vaut vraiment le détour (d'ailleurs je vais de suite commander ses autres ouvrages) un livre quand même "feel-good" car après l'avoir lu, on ne peut qu'être heureux, mais ça tu l'auras compris, c'est déjà à ta portée.


Nous sommes ce que nous pensons.
Avec nos pensées nous bâtissons notre monde.
Bouddha